Plekanec discret sur le « C »

Jean-François Chaumont

Mercredi, 02 Juillet 2014, 21:02

photo d'archives

« Par respect pour Gio, je ne crois pas que c’est le temps de parler immédiatement du prochain capitaine » – Tomas Plekanec

VIPVous êtes actuellement dans la zone VIP.

Coup d'oeil sur cet article

Tomas Plekanec avait un «C» de brodé sur son chandail de la République tchèque aux Jeux olympiques de Sotchi. Maintenant orphelin de son capitaine avec le départ de Brian Gionta pour Buffalo, le Canadien devrait logiquement considérer la candidature de Plekanec.

Tomas Plekanec avait un «C» de brodé sur son chandail de la République tchèque aux Jeux olympiques de Sotchi. Maintenant orphelin de son capitaine avec le départ de Brian Gionta pour Buffalo, le Canadien devrait logiquement considérer la candidature de Plekanec.

En entrevue téléphonique au Journal de Montréal de son domicile de Prague, Plekanec a opté pour la carte de la prudence.

«Je n’ai pas pensé à qui deviendra le prochain capitaine, a-t-il répliqué. Vous savez quoi, c’est trop tôt pour répondre à cette question. Il y a deux jours, Brian Gionta était encore notre capitaine. Par respect pour Gio, je ne crois pas que c’est le temps de parler de son successeur. Il faut laisser retomber la poussière.

«Les entraîneurs et les têtes dirigeants de l’équipe auront suffisamment de temps pour décider du prochain capitaine, a-t-il enchaîné. Honnêtement, il y a plusieurs bons candidats. L’équipe pourrait choisir un jeune joueur ou un vétéran. Ils auront de bonnes options, mais surtout assez de temps.»

Sur la scène internationale, Plekanec n’a jamais hésité à s’acquitter de cette responsabilité avec son pays natal. Il l’a fait à Sotchi en février dernier et au Championnat du monde de 2012 à Helsinki et à Stockholm. Au mondial de 2012, les Tchèques avaient gagné le bronze.

«Je n’ai jamais eu de problème à agir comme capitaine de l’équipe de mon pays, la République tchèque, a-t-il dit. C’était un immense honneur pour moi.»

Le choix de Gionta

Au Journal, Gionta a confié quelques minutes après l’annonce de son entente pour trois ans et 12,75 millions avec les Sabres qu’il considérait Plekanec comme un choix logique pour le remplacer.

«Pleky n’est pas le plus bavard dans la chambre, mais il a toujours tracé le chemin pour les plus jeunes en travaillant excessivement fort», a raconté Gionta.

Repêché par le CH au 3e tour en 2001, Plekanec compte maintenant dix ans d’expérience à Montréal. À ce chapitre, seul Andrei Markov le devance avec 13 saisons derrière sa cravate.

Par respect pour Markov, Marc Bergevin et Michel Therrien regarderont également dans sa direction si l’équipe recherche un joueur d’expérience pour porter le «C» de capitaine.

Surpris pour Gorges

Même s’il se retrouvait sur le Vieux Continent, Plekanec a suivi attentivement cette journée folle du 1er juillet. En quelques heures, il a vu le visage du Canadien se métamorphoser.

«Il n’y a pas de doute que ce sera étrange de ne pas voir Brian et Josh dans le vestiaire de l’équipe en début de saison, a-t-il affirmé. Ils étaient deux grosses pièces de notre casse-tête. Ils ont largement contribué aux succès de l’équipe lors des dernières saisons.»

Le Tchèque de 31 ans a fait le saut quand il a appris que Gorges se retrouvait sur le marché des transactions.

«Qui n’était pas surpris? Josh avait à cœur le CH, il était un très bon coéquipier. Je ne m’attendais pas à le voir partir dans un échange, mais aucun joueur n’est parfaitement à l’abri de cette réalité. Il n’y a pas juste le hockey, il y a aussi un aspect business.»

À l’image de Bergevin, Plekanec a parlé d’un changement de la garde.

La place aux jeunes

«Il y a plusieurs bons jeunes meneurs dans l’équipe, a-t-il dit. Nous misons sur un bon noyau de jeunes joueurs. Ils auront plus de responsabilités l’an prochain. En séries, ils ont démontré qu’ils pouvaient passer à l’étape suivante.»

«Nous avons perdu deux très bons meneurs, mais il n’y a pas de raison de paniquer. Pour connaître du succès, tu ne peux pas juste compter sur un ou deux bons meneurs. Tu as besoin de 20 joueurs avec du caractère.»

 
Menu